Bombardement meurtrier d’ambulances à proximité de l’hôpital Al-Shifa de Gaza

Un convoi d’ambulances a été la cible de frappes israéliennes aux abords de l’hôpital Al-Shifa à Gaza, vendredi dernier dans l’après-midi, provoquant la mort de quinze personnes et blessant soixante autres. Les autorités palestiniennes, y compris le Croissant-Rouge palestinien et le ministère de la santé de la bande de Gaza, contrôlé par le Hamas, ont confirmé ce bilan tragique.

L’attaque a suscité des réactions choquées au niveau international, notamment de la part du directeur de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a exprimé sa profonde consternation face à la situation.

Les forces de défense israéliennes ont revendiqué la frappe en alléguant la présence d’une « cellule terroriste du Hamas » à bord d’une des ambulances. Cette déclaration a suscité des débats et des préoccupations quant à l’utilisation d’ambulances à des fins militaires.

Cet incident soulève une fois de plus les tensions dans la région et rappelle l’urgence d’une résolution pacifique et durable du conflit israélo-palestinien. Les appels à la retenue et à la protection des civils sont de plus en plus pressants de la part de la communauté internationale.

Cependant, les circonstances exactes de l’incident restent à éclaircir, et les enquêtes sont en cours pour déterminer les responsabilités et les conséquences de cette tragédie.

vous pourriez aussi aimer