Chute des prix du pétrole suite à une hausse inattendue des stocks de brut aux États-Unis

Oil pump jack work on oilfield. Drill and petroleum extraction
0

 

Les prix du pétrole ont connu une baisse jeudi en raison d’une augmentation significative des stocks de brut aux États-Unis, signalant une demande moins robuste. Le baril de Brent de la mer du Nord a perdu 0,49%, s’établissant à 81,20 dollars, tandis que le baril de West Texas Intermediate (WTI) a baissé de 0,57%, atteignant 76,20 dollars.

Ole Hvalbye, analyste chez Seb, commente que la chute des prix est attribuée à une augmentation plus importante que prévu des stocks de brut américains la semaine dernière, qui ont augmenté de 12 millions de barils par rapport à une prévision de 3,35 millions de barils.

Cette hausse est interprétée comme le résultat d’une diminution des opérations de raffinage, signalant potentiellement une réduction de la demande et un marché plus équilibré. Les réserves d’essence ont cependant diminué de 3,7 millions de barils.

Par ailleurs, les attentes d’une prochaine baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine s’amenuisent, ce qui, selon Tamas Varga de PVM, pourrait maintenir un environnement de taux d’intérêt stable jusqu’à la réunion de mai de la Fed.

Une perspective de taux d’intérêt élevés plus longtemps dans les pays consommateurs de pétrole pourrait peser sur la demande, impactant la croissance. De plus, un dollar américain plus fort est considéré comme inflationniste pour le reste du monde, affectant les produits négociés en dollars, tels que les matières premières et le pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.