Condamnation de suspects de terrorisme par le tribunal de Rabat

0

 

Le tribunal de Rabat a prononcé des peines de six et quatre ans de prison à l’encontre de deux prévenus, A.S et R.C, accusés d’avoir formé une bande en vue de préparer des actes terroristes. Les faits remontent à leur arrestation en octobre 2023 lors d’un coup de filet antiterroriste mené par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) dans plusieurs villes du Maroc.

 

Les suspects, âgés de 25 à 32 ans, étaient soupçonnés de préparer des attaques visant la sécurité du pays. Les perquisitions à leurs domiciles ont permis la saisie de matériels électroniques, d’armes blanches, de documents faisant l’apologie de l’idéologie de « Daech », ainsi que d’autres éléments liés à des projets terroristes. Selon l’enquête, ils avaient prêté allégeance au prétendu calife de « Daech » et avaient l’intention d’attaquer des installations vitales et des institutions sécuritaires.

 

La défense a plaidé l’acquittement, arguant l’absence d’éléments de formation d’un crime, tandis que le représentant du ministère public a insisté sur la véracité des accusations. La condamnation a été prononcée par la chambre criminelle de première instance chargée des affaires antiterroristes près la cour d’appel de Rabat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.