La 47ème Conférence des dirigeants arabes de la police et de la sécurité à Tanger

La ville de Tanger a été le théâtre de la 47ème Conférence des dirigeants arabes de la police et de la sécurité, organisée avec brio par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Dans un film institutionnel captivant, les moments marquants de l’ouverture de cet événement ont été présentés, mettant en lumière l’organisation impeccable et le professionnalisme de la police marocaine.

 

Les invités, issus de responsables arabes de la police et de la sécurité, ont été accueillis selon la tradition royale, dans le cadre enchanteur de la ville du Détroit. La participation du secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, du président d’Interpol, du président de l’Université arabe Naif des sciences sécuritaires (NAUSS) ainsi que de six organisations régionales et internationales a ajouté une dimension significative au conclave de deux jours.

Abdellatif Hammouchi, à la tête du pôle DGSN-DGST, a souligné les défis mondiaux liés à la menace terroriste, aux réseaux criminels organisés et au trafic de stupéfiants lors de son discours d’ouverture. Les délégations ont également observé une minute de silence en mémoire des victimes du séisme du 8 septembre, avec la DGSN diffusant un film détaillant son rôle crucial dans les opérations de secours.

La première journée a été marquée par les félicitations à la DGSN pour avoir été choisie pour accueillir l’assemblée générale d’Interpol en 2025. De plus, la police marocaine a remporté le prix de la meilleure capsule de sensibilisation, soulignant les sacrifices des policiers lors des opérations d’assistance après le séisme d’Al Haouz. Un succès notable pour la police marocaine et une reconnaissance bien méritée de son engagement envers la sécurité et le service public.

vous pourriez aussi aimer