Omar Hilale souligne l’engagement du Maroc pour la coexistence et la lutte contre les discours de haine à l’ONU

0

Lors d’un événement de haut niveau co-organisé par la Mission permanente du Maroc aux Nations Unies et le Bureau onusien de la prévention du génocide, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé l’engagement inébranlable du Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, en faveur des valeurs de coexistence et de lutte contre les discours de haine et l’intolérance.

Cet événement, qui marquait la 3e Journée internationale de lutte contre le discours de haine, s’est tenu sous le thème « investir dans la capacité des jeunes à lutter et contrer les discours de haine ». La journée, célébrée chaque année le 18 juin, a été instituée par l’ONU en juillet 2021 à l’initiative du Royaume du Maroc.

M. Hilale a mis en avant les directives royales visant à placer les jeunes au cœur des stratégies de développement du pays. Il a souligné que les politiques marocaines sont axées sur l’égalité des chances, l’éducation de qualité, le civisme, et l’autonomisation des jeunes. L’objectif est de protéger la jeunesse contre les comportements à risque et de les habiliter en tant qu’agents de changement social.

Le diplomate a aussi évoqué la Stratégie nationale marocaine intégrée pour la jeunesse (2015-2030) qui a prouvé son efficacité dans la lutte contre l’exclusion sociale et les discours de haine. Il a rappelé l’importance du Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative, créé en juillet 2011, et a indiqué que le Maroc compte aujourd’hui environ 50.000 associations œuvrant dans divers domaines, y compris l’éducation, l’inclusion sociale, et la défense des droits de l’Homme.

Le rôle essentiel de la société civile et des associations de jeunes a été particulièrement mis en lumière. Ces entités contribuent à protéger la jeunesse marocaine des discours de haine et à promouvoir leur rôle en tant qu’acteurs de changement. Le Roi Mohammed VI a souligné l’importance de l’inclusion des jeunes dans son message au 9e Forum mondial de l’Alliance des civilisations de l’ONU (UNAOC), tenu en novembre 2022 à Fès, en affirmant que « les jeunes font d’ores et déjà la paix ».

Les intervenants à cet événement ont salué le leadership du Maroc dans la lutte contre les discours de haine, notamment en ligne. Ils ont appelé à un effort commun de toutes les composantes de la société pour éradiquer ce fléau.

Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, a également adressé un message soulignant que les jeunes, souvent les plus touchés par les discours de haine, doivent être inclus dans les solutions. Il a exhorté les gouvernements et les leaders communautaires à investir dans des mesures promouvant la tolérance, la diversité, et l’inclusion.

Dennis Francis, président de l’Assemblée générale de l’ONU, a insisté sur la nécessité de refléter des valeurs de tolérance et de respect, fondamentales pour des sociétés dynamiques.

Cet événement, marqué par la participation de nombreux jeunes et responsables onusiens, réaffirme le rôle du Maroc en tant que leader régional et international dans la promotion de la coexistence et du dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.