Plus besoin de l’accord du père pour les passeports des mineurs à l’étranger

0

Une récente annonce a marqué un changement significatif dans les procédures consulaires marocaines. Désormais, les mères marocaines établies à l’étranger peuvent obtenir un passeport pour leurs enfants mineurs sans nécessiter l’accord préalable du père. Cette initiative, mise en place par les ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères, vise à simplifier les démarches administratives et à soulager les mères de famille de la nécessité d’attendre la présence du père pour effectuer cette demande.

Cette décision, qui était en discussion depuis près de deux ans, est désormais en vigueur et s’applique à tous les services consulaires marocains dans le monde. Les services consulaires de Madrid et de New York ont été les premiers à annoncer cette nouvelle directive via les médias sociaux.

Pour les mères de famille, cette mesure représente la fin d’un calvaire administratif. Elle leur permettra de régulariser le séjour de leurs enfants à l’étranger ou de bénéficier de prestations sans avoir à attendre l’accord du père. En cas d’absence de ce dernier, les services consulaires pourront accorder à la mère divorcée, ayant la garde de l’enfant, le droit de demander et de retirer le passeport. Cette décision repose sur une déclaration sur l’honneur fournie par la mère attestant de l’absence de contact avec le père ou sur une décision judiciaire des autorités du pays de résidence.

En résumé, cette nouvelle directive offre aux mères marocaines résidant à l’étranger une plus grande autonomie dans les démarches liées aux passeports de leurs enfants mineurs, contribuant ainsi à simplifier les procédures administratives et à faciliter leur quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.