Repli des exportations espagnoles vers le Maroc au 1er trimestre 2024

0

Les exportations espagnoles vers le Maroc se sont repliées au premier trimestre 2024, atteignant 3,04 milliards d’euros, soit une baisse de 6,2% par rapport à la même période l’année précédente, selon l’ICEX, Office économique et commercial espagnol à Rabat. Ce recul contraste avec les performances de 2023, année record où les exportations avaient atteint 12,14 milliards d’euros, en hausse de 6,2% par rapport à 2022.

 

Parallèlement, les importations en provenance du Maroc ont augmenté de 4% au 31 mars 2024, totalisant 2,49 milliards d’euros. Cette croissance s’inscrit dans un contexte de contraction générale des importations espagnoles, qui ont baissé de 7,1% au cours de la même période.

 

Les équipements, accessoires et composants automobiles dominent les exportations espagnoles vers le Maroc, totalisant 574,07 millions d’euros, en hausse de 14,3% sur un an. Suivent les combustibles et lubrifiants avec 349,72 millions d’euros, bien que ces derniers aient chuté de 26,7%. Les produits textiles, quant à eux, ont enregistré un repli de 17%, atteignant 292,06 millions d’euros.

Du côté des exportations marocaines vers l’Espagne, le matériel électrique est en tête avec 620,12 millions d’euros (+4,6%), suivi des vêtements (354,67 millions d’euros, +9,7%) et des pièces et accessoires automobiles (255,75 millions d’euros, +13,7%).

En 2023, 16.718 entreprises espagnoles ont exporté vers le Maroc, une baisse de 10,5% par rapport à 2022. Parmi celles-ci, 6.335 entreprises étaient des exportateurs réguliers. Au premier trimestre 2024, le nombre d’entreprises ayant exporté régulièrement est resté stable à 4.937, soit une légère baisse de 0,9%.

 

L’Espagne demeure le principal importateur européen de produits marocains pour la dixième année consécutive, représentant 37,8% des importations de l’UE depuis le Maroc en 2023. La France, avec 29%, suit en deuxième position, devant l’Italie (8,4%), l’Allemagne (5,9%) et la Belgique (3,5%).

 

Ce repli des exportations espagnoles vers le Maroc au début de 2024 marque un tournant après une année record. Cependant, les secteurs clés comme l’automobile continuent de prospérer, soulignant la résilience et la diversité des échanges entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.