Urgence pour la préservation des monuments endommagés par le séisme à Al Haouz et régions

0

Dans le sillage du récent séisme qui a secoué la région d’Al Haouz et ses environs, des mesures urgentes sont nécessaires pour sauvegarder les monuments historiques qui ont subi des dommages considérables. Les responsables locaux et régionaux se mobilisent pour évaluer l’étendue des dégâts et prendre des mesures immédiates pour protéger ce patrimoine précieux.

Avant même le séisme, la muraille de Taroudant était déjà en mauvais état, selon Chafik Bourqia, directeur régional de la culture à Taroudant. Une étude était en cours pour restaurer cette muraille historique, et les autorités locales préparaient des plans visant à redonner à la ville son ancienne gloire. Après le séisme, une commission régionale a été dépêchée pour évaluer les dégâts, et des rapports préliminaires ont été soumis aux autorités compétentes pour des interventions urgentes.

Dans la région de Darâa-Tafilalet, la province d’Ouarzazate a été particulièrement touchée par le séisme. Asmae Amezian, conservatrice du patrimoine à Errachidia, estime que 70 à 80% des monuments historiques de la région ont été affectés, bien que des données précises manquent encore. Les autorités locales, en coordination avec le ministère de la culture, s’emploient à évaluer les dégâts et à élaborer un plan d’action pour préserver ces monuments.

Des monuments historiques tels que des ksours, des kasbahs et des bâtiments spécifiques ont également été impactés. Les responsables insistent sur l’importance de protéger ce patrimoine culturel précieux, tout comme la population locale.

En fin de compte, il est évident que des mesures immédiates sont nécessaires pour sauvegarder ces monuments historiques, et une coordination continue entre les autorités locales, régionales et nationales est essentielle pour restaurer ces trésors du passé et préserver leur héritage pour les générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.