29 MMDH Annuels Prévus pour l’Aide Sociale d’Ici 2026

0

La dernière semaine de décembre marque le lancement des allocations familiales dans le cadre des aides sociales directes au Maroc.

Selon le chef de gouvernement Aziz Akhannouch, les versements débuteront dès le 28 décembre. Plus de 1,9 million de demandes ont été enregistrées sur le portail électronique www.asd.ma depuis son lancement en décembre, avec une augmentation quotidienne constante.

Environ un million de familles éligibles, représentant 3,5 millions de Marocains, bénéficieront de la première tranche de ce soutien financier, équivalant à un minimum de 500 dirhams par famille. Ces allocations sont destinées aux ménages ayant obtenu le score nécessaire lors de leur inscription dans le Registre social unifié avant le 10 décembre.

Les familles ayant déposé leurs demandes après cette date recevront les versements de décembre et janvier à la fin du mois suivant. Le chef de l’Exécutif a souligné que le dépôt des dossiers restera ouvert pour les familles éligibles afin de bénéficier d’un soutien social direct à l’avenir.

L’année 2023 est présentée comme un tournant dans la concrétisation du chantier de « l’État social » au Maroc. Ce projet vise à achever la mise en œuvre de diverses initiatives telles que la généralisation de l’assurance-maladie obligatoire et le soutien direct aux familles en situation de pauvreté. Le gouvernement s’engage également à accompagner les citoyens pour acquérir leur résidence principale.

Le financement de ces projets sociaux nécessitera un budget global de 25 milliards DH en 2024, augmentant à 29 MMDH par an en 2026. Ce budget s’ajoute aux 10 MMDH alloués annuellement par l’État pour la généralisation de l’assurance-maladie obligatoire aux familles en situation de pauvreté et de précarité.

La mise en œuvre de l’aide sociale directe comprend trois mesures essentielles : une allocation mensuelle pour les familles avec enfants, une prime forfaitaire pour les familles sans enfants ou avec des enfants de plus de 21 ans, et une prime de naissance. Les montants des allocations varient en fonction de la composition familiale et seront progressivement augmentés au fil des années.

En mettant en place ce programme d’aide sociale directe, le gouvernement marocain vise à soutenir les catégories sociales dans le besoin, les enfants en âge de scolarité, les enfants en situation de handicap, les nouveau-nés, et les familles en situation de précarité sans enfants en âge de scolarisation. Ce programme représente un bouclier social, avec un montant minimum d’aide de 500 dirhams par mois pour chaque famille, pouvant atteindre plus de 1 000 dirhams en fonction de la composition familiale.

Le gouvernement a adopté un projet de décret pour l’application de la loi relative au programme d’aide sociale directe, détaillant les modalités de dépôt des demandes, de vérification de l’éligibilité des familles et de versement des allocations. Ce processus, accessible via le portail électronique www.asd.ma, vise à assurer une réponse rapide aux demandes, avec un versement mensuel des allocations conformément à la loi 58.23 sur le système d’aide sociale directe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.