Grippe Saisonnière : Le Maroc se Prépare à une Accélération de l’Épidémie

 

Le retour anticipé de la grippe saisonnière au Maroc a généré des préoccupations au sein de la population, accentuées par les déclarations officielles d’épidémie dans certains pays.

Le Maroc, doté d’un système de surveillance robuste, a enregistré une hausse des syndromes grippaux, bien que jusqu’à présent, aucun cas de grippe n’ait été identifié par la surveillance virologique.

La nécessité de différencier la grippe saisonnière des syndromes grippaux, rappelant que l’autodiagnostic peut entraîner des erreurs, en particulier avec la Covid-19.

Alors que le Maroc s’apprête à connaître une accélération de l’épidémie de grippe,  anticipe un pic vers la fin janvier, avec un apaisement attendu vers mi-février. Il met en garde contre la sous-estimation de la grippe saisonnière, une maladie qui fait entre 300 000 et 650 000 victimes chaque année dans le monde.

Des spécialistes insiste sur la nécessité d’une prise en charge rapide des symptômes tels que la fièvre, les céphalées, la toux, et recommande la vaccination, même en décembre. Alors que la vaccination demeure bénéfique, surtout pour les personnes vulnérables et les professionnels de santé.

En conclusion, il faut respecter les mesures barrières, notamment la distanciation et l’aération des espaces clos, reste essentiel pour prévenir la propagation de la grippe saisonnière et d’autres virus.

La vigilance et la vaccination sont les clés pour faire face à cette menace saisonnière, soulignant l’importance de rester informé et de suivre les directives des autorités sanitaires.

vous pourriez aussi aimer