Casablanca inaugure son Busway début mars avec un tarif fixé à 6 DH

R. Bennani

0

Nabila Rmili, a annoncé cette nouvelle lors d’une session extraordinaire du Conseil communal, confirmant ainsi l’introduction des bus à haut niveau de service (BHNS) dans la ville.

Le prix du billet a été établi provisoirement à 6 DH, en attendant l’inauguration des lignes T3 et T4 du tramway. Cette tarification s’aligne sur une politique unifiée entre le tramway et le busway, avec la commune prenant en charge 40% du coût réel du billet de tramway, estimé à 10 DH.

Malgré un déficit annuel prévu de 250 millions de DH, la ville considère ces dépenses comme un investissement dans l’avenir de la mobilité urbaine. Les BHNS, fabriqués par Mercedes, offriront des véhicules spacieux de 21 mètres de long, pouvant accueillir jusqu’à 168 passagers dans un confort optimal.

Ce réseau étendu comprendra une flotte initiale de 40 bus desservant deux lignes principales sur une distance totale de 24,5 km. Les lignes relieront des quartiers clés tels que Salmia, les Orangers, Maârif et Errahma-Oulad Azzouz. Avec une fréquence de passage de cinq minutes et demie en heure de pointe et trois points de correspondance avec le tramway, les busways devraient devenir la colonne vertébrale de la mobilité casablancaise.

L’initiative s’inscrit dans une vision plus large de transformation urbaine, visant à rendre Casablanca plus accessible et durable. En réduisant la dépendance aux véhicules personnels, ces nouveaux modes de transport collectif sont destinés à décongestionner les routes, améliorer la qualité de l’air et offrir une expérience de voyage améliorée aux citadins.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.