Casablanca : Une bagarre entre Ultras fait trois blessés, dont un policier

 

Une enquête judiciaire a été ouverte, lundi, par la brigade de la police judiciaire de Sidi Bernoussi à Casablanca, suite à un affrontement entre deux groupes rivaux d’Ultras (du Raja et du Wydad).

L’incident s’est déroulé vers 22 heures, dans le quartier d’Anfa. Les deux groupes d’Ultras se sont affrontés à coups de bâtons et de projectiles, provoquant une vive tension dans la zone.

Lors d’une intervention de la police pour prévenir la violence, l’un des groupes a refusé d’obtempérer. Un membre de ce groupe a agressé les fonctionnaires de police avec des fumigènes, entraînant l’utilisation contrainte d’une arme à feu par un officier de police pour rétablir l’ordre.

Neuf suspects ont été appréhendés, mais deux suspects et un brigadier de police ont été blessés. Les personnes blessées ont été transférées à l’hôpital, tandis que les autres font l’objet d’une enquête judiciaire pour déterminer les circonstances de l’incident et identifier toute autre personne impliquée.

Cet incident est le dernier d’une série d’affrontements entre Ultras au Maroc. Ces groupes de supporters sont souvent à l’origine de violences, notamment lors de matchs de football.

Les autorités marocaines ont intensifié leurs efforts pour lutter contre la violence des Ultras. En 2023, le gouvernement a adopté une loi qui prévoit des sanctions plus sévères pour les actes de violence commis par les supporters.

vous pourriez aussi aimer