chef de mafia dénonce l’implication d’un parlementaire dans le trafic international de haschisch

0

Dans un interrogatoire mené par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) à Salé, le chef d’une mafia spécialisée dans le trafic de haschisch a pointé du doigt l’implication d’un parlementaire élu dans une circonscription des Provinces du Sud.

 

Selon les déclarations du chef mafieux, ce parlementaire serait l’associé à parts égales du chef d’une mafia internationale, déjà condamné à 12 ans de prison pour trafic de drogue. Une confrontation entre le chef de la mafia et le parlementaire est prévue prochainement devant la Chambre des crimes financiers à Rabat.

Le chef de cette mafia internationale, identifié par ses initiales F. A, avait précédemment conduit à l’arrestation de plus de 76 membres des forces de l’ordre, tous accusés de complicité. Les révélations suggèrent également que le trafic de haschisch était orchestré en association avec le parlementaire, impliqué dans l’exploitation de bateaux de pêche à Laâyoune.

Cette affaire, qui a débuté avec la saisie de 6,5 tonnes de haschisch au port de Tanger Med en 2016, promet des développements cruciaux alors que la confrontation entre le chef mafieux et le parlementaire se profile à l’horizon. Les enquêteurs devront démêler les aveux contradictoires du mis en cause et examiner de près les implications de cette collusion entre le monde politique et le crime organisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.