Grève des travailleurs au sol d’Iberia : plus de 400 vols annulés

 Une grève des travailleurs au sol d’Iberia a entraîné l’annulation de plus de 400 vols en Espagne, a annoncé la compagnie aérienne dans un communiqué publié jeudi.

Le mouvement social, qui doit débuter vendredi et prendre fin le 8 janvier, concerne l’ensemble des services au sol d’Iberia, et notamment les bagagistes. Il a un impact sur près de 90 compagnies auxquelles la compagnie aérienne prête des services aéroportuaires.

Les annulations de vol, qui concernent Iberia mais aussi sa filiale low-cost Iberia Express et sa filiale régionale Air Nostrum, vont toucher plus de 45 000 passagers. Elles vont entraîner « un préjudice énorme pour des milliers de personnes dont le voyage est perturbé », relève Iberia, pour qui la grève n’a « pas de justification ».

Les travailleurs des services au sol d’Iberia justifient leur mouvement par leur inquiétude face à la perte récente de plusieurs contrats d’assistance dans les grands aéroports du pays, gérés par le groupe public Aena.

Aena a engagé de nouveaux prestataires, qui se sont engagés à reprendre les agents au sol d’Iberia, mais les syndicats redoutent une dégradation de leurs conditions de travail.

« Nous sommes inquiets pour nos emplois et nos conditions de travail », a déclaré un porte-parole du syndicat UGT, l’un des deux syndicats qui ont appelé à la grève. « Nous voulons nous assurer que nous ne serons pas licenciés ou que nos conditions de travail ne seront pas détériorées ».

Iberia a déclaré qu’elle était « déçue » par la grève et qu’elle s’efforçait de trouver une solution pour éviter les perturbations.

La grève est susceptible de perturber le trafic aérien en Espagne, à un moment où le pays est en pleine période de vacances scolaires.

vous pourriez aussi aimer