La Province de Figuig : Terre bénie des dattes « Aziza »

0

Dans la province de Figuig, au Maroc, le mois de la récolte des dattes est un moment particulièrement attendu.

L’espèce « Aziza » demeure au sommet de la pyramide des variétés de dattes, et les agriculteurs locaux prennent un soin méticuleux de ces palmiers dattiers pour garantir une qualité exceptionnelle. La protection contre le vent, la poussière et les nuisibles est essentielle pour maintenir la qualité de ces fruits prisés, ce qui, en fin de compte, se traduit par des prix plus élevés.

Des agriculteurs de la région, se consacrent entièrement à ses palmiers dattiers qui produisent la variété « Aziza ». Il témoigne des bienfaits du barrage Sfifat qui a considérablement amélioré l’irrigation des oasis de la province de Figuig, renforçant ainsi la prospérité de son exploitation. Les dattes de cette région ont un impact économique, environnemental et social majeur, couvrant une superficie de 2 597 hectares répartis sur quatre oasis.

Selon la direction provincial du département de l’Agriculture, la province de Figuig compte plus de 473 000 palmiers-dattiers, dont 78% produisent des variétés très prisées sur les marchés, notamment « Boufeggouss, » « Aziza, » « Mejhoul, » et « Elkhalt. » La variété « Aziza » est particulièrement recherchée, avec un prix de 150 dirhams le kilogramme. Cette année, la production d’Aziza a atteint 665 tonnes, valant près de 90 millions de dirhams sur le marché. Cette réussite souligne l’importance des dattes « Aziza » dans l’économie locale et met en lumière l’impact positif du barrage Sfifat sur cette précieuse culture.

 

Le360

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.