Lancemeent d’un programme de prévention des risques sismiques financé par le Japon

0

 

Le 1er mars 2024, le gouvernement marocain et l’UNESCO ont conjointement annoncé le lancement d’un projet novateur visant à améliorer les méthodes de prévision et de prévention des risques sismiques dans le pays.

 

Financé par le Japon, ce programme, doté de 9 millions de dirhams (824 000 euros), se concentrera particulièrement sur la région d’Al Haouz, récemment touchée par un séisme en septembre dernier.

La cérémonie de lancement s’est déroulée au siège du Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), sous l’égide du Pr. Abdellatif Miraoui, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Maroc.

 

Parmi les participants figuraient M. Kuramitsu Hideaki, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, M. Eric Falt, Directeur et Représentant du Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb, et Pr. Jamila El Alami, Directrice du CNRST.

Ce projet ambitieux, qui débutera dans un an, vise à approfondir la compréhension des risques sismiques au sein de la communauté scientifique. Les principales actions prévues incluent le renforcement des réseaux de surveillance sismique, le développement des compétences des acteurs impliqués, l’évaluation des capacités institutionnelles et la tenue d’ateliers de formation au Maroc et au Japon.

 

L’objectif est également d’évaluer les systèmes d’alerte précoce, d’identifier les besoins pour une extension géographique, ainsi que de remédier aux lacunes opérationnelles et techniques. Ce projet démontre l’engagement international envers la sécurité sismique et la collaboration fructueuse entre le Maroc, le Japon et l’UNESCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.