Le Maroc annonce la création d’un institut scientifique pour la gestion de l’eau lors des Journées scientifiques Maroc-Suisse

0

 

Le 16 octobre 2023, lors de la première édition des Journées scientifiques Maroc-Suisse, qui se sont tenues à Rabat, Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a révélé un projet ambitieux pour le Royaume : la création prochaine d’un institut scientifique dédié à la préservation et à la gestion de l’eau. Cette annonce a été faite en présence d’Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que de Guy Parmelin, Conseiller fédéral suisse et chef du département de l’Économie, de la Formation et de la Recherche scientifique et de l’Innovation.

Lors de cet événement, les représentants des deux pays ont convenu de renforcer leur partenariat dans le domaine de la recherche scientifique, en mettant l’accent sur la gestion de l’eau. Cette collaboration revêt une importance capitale, car l’eau est une ressource vitale, tant pour le Maroc que pour la Suisse.

Abdellatif Miraoui a souligné l’importance du développement de cette coopération dans le contexte de la raréfaction de l’eau. Il a exprimé le souhait que la recherche scientifique puisse contribuer de manière significative à la préservation de cette ressource cruciale.

De son côté, Guy Parmelin, le représentant suisse, a affirmé que la Suisse n’est plus le paradis de l’eau et de la neige, faisant référence aux changements climatiques affectant également son pays. Il a salué le projet marocain de l’autoroute de l’eau, conçu pour acheminer environ 400 millions de mètres cubes d’eau par an vers les agglomérations de Rabat et de Casablanca.

Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a expliqué que le Maroc s’engage à construire près de 300 barrages colinéaires d’ici 2030, au lieu des 120 unités initialement prévues pour 2023. Il a également souligné les principaux axes de la stratégie marocaine de gestion de l’eau, notamment le dessalement de l’eau de mer, le transfert de l’eau vers les régions en déficit et la sensibilisation des citoyens à la préservation de cette ressource précieuse.

La première édition des Journées scientifiques Maroc-Suisse, ayant pour thème « Les enjeux autour de l’eau au Maroc, » a été organisée en partenariat par la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), l’Université Mohammed V de Rabat et la Leading House MENA (Suisse), avec le soutien de l’ambassade de Suisse au Maroc.

Au cours de cet événement, trois tables rondes ont permis d’approfondir les échanges d’expertises scientifiques entre les délégations marocaines et suisses, en se concentrant sur les problématiques liées à l’eau autour de trois axes majeurs : « Les nouvelles technologies pour une gestion durable de l’eau (Cleantech) », « La gestion de l’eau dans le secteur agricole, » et « La gouvernance de l’eau. »

Ce projet d’institut scientifique dédié à la gestion de l’eau marque une étape significative dans la coopération entre le Maroc et la Suisse pour relever les défis liés à la gestion de l’eau, une ressource de plus en plus précieuse à l’échelle mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.