Le Roi Mohammed VI préside un conseil des ministres

0

Le Roi Mohammed VI a présidé, samedi au Palais Royal à Casablanca, un Conseil des ministres consacré à l’adoption des orientations stratégiques de la politique actionnariale de l’Etat, d’un projet de loi organique, et de plusieurs projets de décrets portant sur le domaine militaire, ainsi que des nominations à des fonctions supérieures, selon un communiqué du Porte-parole du Palais Royal, Abdelhak El Mrini.

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, ce samedi 1er juin 2024 correspondant au 23 Dou Al Kiada 1445H au Palais Royal à Casablanca, un Conseil des ministres consacré à l’adoption des Orientations stratégiques de la politique actionnariale de l’Etat, d’un projet de loi organique et plusieurs projets de décrets portant sur le domaine militaire, ainsi que des nominations dans des fonctions supérieures.

Exposé sur les orientations stratégiques

Au début des travaux du Conseil, la ministre de l’Economie et des Finances a présenté un exposé devant Sa Majesté le Roi sur les Orientations stratégiques de la politique actionnariale de l’État. Elle a souligné que la réforme du secteur des établissements et entreprises publics intervient en application des Hautes Orientations Royales, visant à reconfigurer le portefeuille public, améliorer sa gestion, et mener les réformes de secteurs clés de l’économie nationale pour assurer une offre de service public accessible et de qualité.

Sept Orientations stratégiques

1. Souveraineté nationale : Consacrer le secteur public comme levier stratégique pour la souveraineté nationale dans des secteurs vitaux comme l’énergie, la santé, l’eau, la sécurité alimentaire, l’environnement, la connectivité, et la mobilité.
2. Intégration continentale et internationale : Faire du secteur public un moteur de l’intégration continentale et internationale, en contribuant aux enjeux géostratégiques et à la coopération sud-sud, notamment avec les pays africains.

3. Investissement privé : Dynamiser l’investissement privé par des partenariats avec le secteur privé, renforçant ainsi la contribution de ce dernier à la dynamique économique nationale.
4. Compétitivité économique : Catalyser une économie compétitive en soutenant des modèles économiques viables et en phase avec les exigences de régulation et les opportunités de marchés.
5. Equité territoriale : Promouvoir l’inclusion économique, sociale, financière et numérique, assurant une équité territoriale et un accès équitable aux services publics.
6. Gestion responsable des ressources : S’inscrire dans les Objectifs de Développement Durable, en promouvant une gestion responsable des ressources naturelles et en renforçant la résilience face aux défis du changement climatique.
7. Gouvernance et performance : Renforcer la gouvernance et la performance des établissements publics par une gestion active du portefeuille public.

Projets de lois et décrets approuvés

Le Conseil des ministres a également approuvé un projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique relative à la nomination à des fonctions supérieures, ainsi que plusieurs décrets concernant le domaine militaire :

1. Zones d’accélération industrielle de défense : Création de zones pour les industries de défense.
2. Statut des enseignants chercheurs : Modification pour consacrer l’excellence académique et rationaliser les promotions.
3. Comité national de coordination hydrographie: Inclusion du ministre des Affaires étrangères.
4. Attachés militaires : Création d’un poste d’attaché militaire au Brésil.

Nominations dans des fonctions supérieures

Sur proposition du Chef de gouvernement, le Roi Mohammed VI a nommé plusieurs hauts responsables, parmi lesquels :

– Mustapha Farès : Directeur Général de l’Agence nationale des Ports (ANP).
– Mohammed Cherkaoui Eddeqaqi : Directeur Général de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM).
– Tarik Hammane : Directeur Général de l’Office national de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE).
– Tarik Moufaddal : Président-Directeur Général de Moroccan Agency for Sustainable Energy (MASEN).
– Adil El Fakir : Directeur Général de l’Office national des Aéroports (ONDA).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.