L’Économie Sociale et Solidaire au Cœur de l’Appel à Projets Jeunesse de l’INDH à Agadir

0

Le Comité Préfectoral du Développement Humain (CPDH) à Agadir-Ida Outanane a récemment lancé un appel à projets dans le cadre du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » de la phase III de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) pour l’année 2023. Cette initiative vise à stimuler la génération de revenus et la création d’emplois pour les jeunes tout en promouvant l’économie sociale et solidaire dans la région.

Selon un communiqué émanant du CPDH, toutes les entités actives dans le domaine de l’économie sociale et solidaire sont invitées à soumettre des demandes de financement de projets qui visent à améliorer les revenus, promouvoir l’inclusion économique des jeunes et créer des opportunités d’emploi. Ces projets devront particulièrement mettre en avant la valorisation des chaînes de valeur locales.

L’INDH prévoit un accompagnement technique et financier pour ces entités sélectionnées dans le cadre de ce programme. L’appui technique inclut des aides lors de la création de coopératives ou de très petites et moyennes entreprises (TPME) porteuses de projets à fort impact. Il peut également comprendre une assistance technique pour la labellisation et la certification de qualité, en collaboration avec les ministères concernés.

Les secteurs éligibles pour bénéficier de ce financement et de l’appui de l’INDH sont l’agriculture, l’artisanat, les services et le tourisme.

En ce qui concerne l’appui financier, l’INDH propose un soutien plafonné à 300 000 dirhams (DH), représentant au maximum 60% du capital investi. Ce soutien est spécifiquement destiné aux investissements liés aux activités provenant des chaînes de valeur locales. Les porteurs de projets doivent également apporter une contribution, qui peut être en numéraire ou en nature, à hauteur de 50% au maximum de l’apport global du projet.

Cet appel à projets est ouvert jusqu’au 1er septembre prochain et cible les coopératives, les Groupements d’Intérêt Économique (GIE) ainsi que les Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME) situées dans la préfecture d’Agadir Ida-Outanane. L’objectif principal est de stimuler le développement économique local tout en offrant des opportunités concrètes aux jeunes et en favorisant leur inclusion dans l’économie régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.