Plus de 265 000 Nouveaux Stagiaires pour l’Année de Formation Professionnelle 2023-2024 au Maroc

Plus de 265 000 Nouveaux Stagiaires pour l'Année de Formation Professionnelle 2023-2024 au Maroc
0

Le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a officiellement inauguré la rentrée de la formation professionnelle au Maroc pour l’année 2023-2024, le mardi 5 septembre 2023. Cette annonce a été faite dans le cadre de la mise en place de plusieurs initiatives visant à renforcer le système de formation professionnelle dans le pays.

L’une des données marquantes de cette rentrée est l’inscription de 265 810 nouveaux stagiaires, portant le nombre total de stagiaires en formation à 667 491 pour cette année. Le ministère de l’Inclusion économique a également annoncé l’ouverture de 18 nouveaux établissements de formation, dont la Cité des Métiers et des Compétences (CMC) de la région Rabat-Salé-Kénitra, inaugurée par le roi Mohammed VI en mai 2023, qui offre une capacité totale de 4 560 places pédagogiques. De plus, l’ouverture de nouvelles CMC dans d’autres régions, telles que Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Casablanca-Settat et Beni Mellal-Khénifra, est prévue au cours de l’année 2023-2024.

Pour garantir un encadrement technique et pédagogique de qualité, le ministère compte sur plus de 23 870 formateurs, représentant une augmentation de 4,6 % par rapport à l’année précédente. De plus, neuf nouveaux internats ont été créés, portant leur nombre total à 145, pouvant accueillir plus de 20 250 bénéficiaires.

Une autre initiative importante vise à promouvoir la formation par apprentissage au sein des entreprises, ce qui permet aux jeunes de recevoir une formation technique et pratique tout en travaillant dans des conditions réelles. Cette approche vise à renforcer leurs compétences et aptitudes professionnelles.

En outre, le ministère a mis en place le Système National Intégré d’Auto-Évaluation des établissements de formation (SNIAEV) dans plus de 529 établissements publics et privés. Ce système permet aux établissements d’accéder en temps réel à des indicateurs pour orienter leurs activités, gérer leurs performances et s’améliorer continuellement.

Le ministre Younes Sekkouri a également effectué des visites sur le terrain dans plusieurs établissements de formation professionnelle de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, mettant en lumière des instituts et centres de formation spécialisés dans des domaines tels que l’industrie automobile, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Ces visites soulignent l’engagement du gouvernement marocain en faveur de l’éducation et de la formation professionnelles pour le développement économique du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.