Poulet : Baisse des prix prévue pendant la deuxième semaine du Ramadan

0

 

Selon les informations récentes, la filière avicole traverse des turbulences au Maroc, marquées par une inflation des prix de la viande de volaille. Actuellement négocié entre 20 et 23 dirhams le kilo vif pour le consommateur, le poulet de chair voit ses coûts de production augmenter en raison de la hausse des prix des aliments composés, composés majoritairement de maïs et de soja importés. Cette augmentation des coûts a entraîné une réduction de la production par de nombreux éleveurs, impactant l’offre sur le marché.

Outre la pression sur les coûts liée aux aliments composés, la filière avicole est confrontée à une contrainte structurelle majeure : le stress hydrique. La rareté des ressources hydriques a conduit à l’arrêt définitif de 30% des exploitations nationales, aggravant la crise. Pour remédier à cette situation, l’Association nationale des producteurs des viandes de volaille (APV) négocie avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) pour faciliter le raccordement des fermes au réseau d’eau potable.

Malgré ces défis, la profession avicole anticipe une baisse des prix de la viande de poulet lors de la deuxième semaine du Ramadan. Cette détente serait attribuée à une augmentation de la productivité, avec l’introduction sur le marché du poulet de 2,5 kilogrammes, comparé aux 1,7 kilogramme actuels. Cette initiative vise à soutenir les marges des éleveurs tout en offrant une légère réduction des prix aux consommateurs pendant la période du Ramadan.

La filière avicole, générant un chiffre d’affaires de 36,9 milliards de dirhams, joue un rôle crucial dans l’économie nationale, employant directement 142 000 personnes et 328 000 indirectement. Les négociations en cours avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) pour réduire les prix des aliments composés sont également un aspect clé des efforts visant à stabiliser cette industrie essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.