Trafic Aérien en Forte Croissance à l’Aéroport Mohammed V de Casablanca en Avril 2024

0

L’aéroport international Mohammed V de Casablanca a enregistré une hausse significative du trafic de passagers en avril 2024, avec une augmentation de 18% par rapport à la même période l’année dernière, selon l’Office National des Aéroports (ONDA). En effet, la plateforme a accueilli 822 898 passagers en avril 2024 contre 698 385 en avril 2023, représentant ainsi 31% du trafic global au niveau national.

Croissance Cumulée au Premier Quadrimestre

Pour les quatre premiers mois de l’année 2024, le trafic aérien global a également connu une hausse notable de 9%, atteignant plus de 3 millions de passagers, comparé à environ 2,82 millions pour la même période en 2023.

Hausse des Mouvements Aéroportuaires

Les mouvements aéroportuaires ont également augmenté, avec une progression annuelle de 21% en avril. L’aéroport Mohammed V a contribué à hauteur de 34% de ce trafic, consolidant ainsi sa position de hub aérien majeur au Maroc.

Performance Globale des Aéroports Marocains

Les aéroports marocains ont enregistré un volume de trafic commercial de plus de 2,63 millions de passagers en avril 2024, marquant une augmentation impressionnante de 30% par rapport à avril 2023. Cette performance est d’autant plus remarquable que le mois d’avril coïncidait avec le Ramadan, période traditionnellement associée à un faible trafic aérien.

Projets et Développements Connexes

En parallèle à cette croissance, plusieurs développements et projets d’extension sont en cours, tels que l’expansion de l’aéroport Ibn Batouta à Tanger avec un investissement de 13 millions de dirhams, et des initiatives visant à doubler la capacité aéroportuaire du pays.

La dynamique de croissance observée à l’aéroport Mohammed V de Casablanca et à travers les aéroports marocains reflète non seulement une reprise post-pandémique solide, mais également une augmentation de la connectivité et des services aériens au Maroc. Ces tendances positives présagent un avenir prometteur pour le secteur aérien national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.