Triathlon environnemental « Tamuda Bay » : Un événement sportif, écologique et solidaire

0

Les athlètes du triathlon ont entamé, dimanche à M’diq, une course alliant trois disciplines, la natation, le cyclisme et la course à pied, dans le cadre de l’emblématique Triathlon environnemental «Tamuda Bay» (TBET).

L’événement TBET, devenu incontournable, a rassemblé près de 850 participants représentant une vingtaine de pays. Il occupe désormais la première place en Afrique en termes d’affluence et se classe parmi les dix principaux événements de triathlon en région méditerranéenne quant aux participants et aux visiteurs.

Cette dernière journée du TBET a été consacrée à une épreuve olympique, où les athlètes ont du parcourir 1.500 m à la nage, puis 40 km à vélo et enfin 10 km à pied, ainsi qu’à une épreuve de sprint sur une distance de 750 m à la nage, 20 km à vélo et 5 km à pied.

A l’épreuve olympique hommes, Yahya Benchekroun a été sacré champion avec un temps de 1:52:36, suivi de Radouan Aissa (1:59:29) et de Sohayb Lazrak (2:00:39), tandis que dans la catégorie féminine, Ikram Fejjal a devancé ses adversaires, en réalisant un chrono de 2:24:23, suivie de Fatima-Zahra Benjdia et de Assia Faraoui Santana.

S’agissant de l’épreuve sprint, cette dernière a été remportée par Ghizlane Assou en 1:00:13, dans la catégorie féminine, et par Omar Goumghar dans la catégorie hommes, avec un temps de 56:14.

Un engagement écologique et solidaire

Dans une déclaration le vainqueur de l’épreuve olympique, Yahya Benchekroun a relevé que les conditions de cette course étaient excellentes, avec une météo très clémente, un vent léger et du soleil, ainsi qu’une organisation qui était au rendez-vous, ajoutant que la présence du public et ses encouragements ont été d’une aide précieuse, lui donnant plus d’énergie et une motivation d’autant plus grande pour réussir à se dépasser.

De son côté, l’athlète Ghizlane Assou s’est félicitée de l’organisation d’un tel évènement qui allie plusieurs disciplines et nécessite une préparation importante, mettant en avant la beauté du parcours qui traverse la baie de Tamuda et les montagnes, qui a permis le dépassement de soi mais également de découvrir la beauté et les atouts dont regorge la région.

Organisé par l’association Al Amal pour le sport et le développement durable en partenariat avec la préfecture de M’diq-Fnideq et la direction provinciale du ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, sous l’égide de la Fédération royale marocaine de Triathlon (FRMTRI), ce rendez-vous sportif offre aux triathlètes du monde entier, qu’ils soient amateurs ou professionnels, l’opportunité de découvrir la splendeur du Nord du Maroc entre les eaux de la Méditerranée et les montagnes du Rif.

Le TBET ne se limite pas à être une simple compétition sportive axée sur le dépassement de soi. Il se positionne également comme un événement écologique et solidaire, privilégiant l’utilisation de matériaux recyclés dans son organisation et promouvant activement le développement durable et l’écologie. En véhiculant des valeurs humaines et positives, il aspire à être un catalyseur de changement pour un avenir meilleur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.