2023, année de l’agriculture en RDC : Le Forum Agribusiness de Kinshasa trace les premiers sillons pour une révolution agricole

0

 

La République Démocratique du Congo (RDC) a entrepris une initiative majeure pour stimuler le développement de son secteur agricole en 2023, avec l’organisation du Forum DRC Agribusiness Forum à Kinshasa. Cet événement, qui s’est tenu du 4 au 5 octobre 2023, était l’initiative conjointe des ministères de l’Agriculture et des Finances, visant à mobiliser l’engagement du secteur privé national et international pour faire de l’agriculture un moteur du développement économique du pays.

Le Premier ministre de la RDC, Jean-Michel Sama Lukonde, a salué cette initiative, soulignant son importance pour le développement et la croissance du secteur agricole. Il a encouragé les participants à identifier des domaines de coopération et à concrétiser des projets bénéfiques à la RDC et au reste du monde.

L’agriculture joue un rôle crucial en RDC, employant environ 70 % de la population et contribuant à hauteur de 20 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Malgré cela, le pays importe une grande partie de ses besoins alimentaires, représentant environ 2 milliards de dollars par an.

Pourtant, la RDC dispose d’un énorme potentiel agricole et agro-industriel. Avec des précipitations annuelles élevées, 51 millions d’hectares de terres non cultivées sur 80 millions d’hectares de terres arables, ainsi qu’un vaste réseau hydrographique, des ressources halieutiques importantes et des pâturages, le pays est bien placé pour augmenter de manière significative sa production alimentaire, nourrir ses 90 millions d’habitants et augmenter ses exportations. C’est sur cette base que le Plan national de développement de la RDC a fait de 2023 l’année de l’agriculture.

Le Forum DRC Agribusiness a rassemblé plus de 300 participants, dont des représentants de gouvernements, des décideurs publics, des dirigeants du secteur privé et des leaders. L’événement a bénéficié de l’appui technique de partenaires internationaux, notamment la Banque Africaine de Développement, ainsi que du secteur privé œuvrant dans le domaine de l’agriculture.

L’objectif principal du forum était d’attirer l’engagement du secteur privé, tant national qu’international, en mettant en évidence les mesures entreprises pour créer un environnement favorable au développement du secteur agricole et en présentant des opportunités concrètes d’investissements. La RDC aspire à transformer son secteur agricole en un véritable « business » pour stimuler la croissance économique et réduire sa dépendance vis-à-vis des importations alimentaires.

Cette initiative marque un pas important vers l’exploitation du potentiel agricole de la RDC, qui, s’il est correctement exploité, pourrait avoir un impact significatif sur la sécurité alimentaire du pays et sur son rôle en tant que contributeur majeur aux marchés agricoles mondiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.