Le Maroc Intensifie ses Initiatives pour une Santé Accessible

0

 

Dans un geste inédit, le Maroc a déclenché une révolution dans son secteur médical en 2024, marquée par une baisse historique des prix de près de 4 500 médicaments. Cette initiative audacieuse, approuvée par le ministère de la Santé, vise à rendre une variété de traitements, du princeps aux génériques et biosimilaires, plus abordable pour tous les citoyens.

Abolition de la TVA sur les médicaments

À la source de cette transformation, la nouvelle Loi de finances 2024 a aboli la TVA sur les médicaments. Cette mesure significative, dévoilée dans le Flash Info N° 20 de l’Ordre des experts-comptables, s’inscrit dans une série de modifications fiscales clés, soulignant l’engagement du gouvernement envers une santé accessible.

Liste complète publiée dans le Bulletin officiel

La liste complète des médicaments bénéficiant de cette réduction, avec les anciens et nouveaux tarifs, a été publiée dans le Bulletin officiel daté du 1ᵉʳ janvier 2024. Cette transparence renforce la volonté gouvernementale de rendre les soins médicaux plus abordables, marquant ainsi un pas historique vers une société où la santé n’est plus un luxe, mais un droit pour tous.

Vers un État social renforcé

Cette révolution médicale s’inscrit dans une série d’efforts plus larges du gouvernement pour intensifier l’État social en 2024. Des programmes d’aide, d’assurance maladie, et de logement, tels que l’AMO Achamil, témoignent de cet engagement envers la population. L’année 2024 représente une étape décisive dans la consolidation de l’État social marocain, visant à améliorer les droits économiques et sociaux des citoyens, malgré les défis économiques et les catastrophes naturelles.

Progrès remarquables dans la santé et la protection sociale

Le Maroc voit une progression remarquable dans le renforcement de la protection sociale, notamment avec la consolidation de l’AMO et l’expansion des services de santé. Des investissements significatifs dans de nouvelles infrastructures, comme le CHU Mohammed VI de Tanger et l’Hôpital Ibn Sina à Rabat, illustrent cet engagement envers la santé de la population. Le lancement du régime « AMO Achamil » par la CNSS démontre également une volonté d’inclure toutes les couches de la société dans le système d’assurance maladie.

Une étape décisive sous le leadership royal

Sous le leadership du roi Mohammed VI, ces initiatives cherchent à assurer une vie décente aux citoyens et à les impliquer activement dans le développement du pays. Salué par la Banque mondiale, le Maroc poursuit ses projets ambitieux pour renforcer la protection des populations vulnérables et étendre le système de protection sociale, marquant ainsi une avancée significative vers une société plus équitable et résiliente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.