Campagne agricole 2022-2023 : Les filières arboricoles renouent avec la croissance malgré des conditions climatiques défavorables

0

La campagne agricole 2022-2023 au Maroc a été marquée par des conditions climatiques défavorables, mais malgré ces défis, les filières arboricoles ont enregistré une croissance significative. Selon le ministère de l’Agriculture, la production d’agrumes a augmenté de 4,2% par rapport à la campagne précédente, et le secteur agricole dans son ensemble prévoit une croissance positive de 3%, un chiffre impressionnant comparé au déclin de -14,8% de la campagne précédente.

L’industrie agrumicole, en particulier, se démarque avec une production prévisionnelle de près de 1,7 million de tonnes, générant un chiffre d’affaires de 5,7 milliards de dirhams, ce qui représente une augmentation de 4,2% de la production et de 8% du chiffre d’affaires par rapport à la campagne précédente. Cela a été réalisé sur une superficie productive de 121,5 mille hectares, malgré les conditions climatiques adverses.

La filière phoenicicole, axée sur la production de palmiers-dattiers, a également enregistré une croissance significative. La production prévisionnelle est estimée à 115 mille tonnes, une augmentation de 6,5% par rapport à l’année précédente. Cela se traduit par un chiffre d’affaires prévisionnel de plus de 3,1 milliards de dirhams, soit une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente. La superficie occupée par le palmier-dattier au niveau national est de 67 000 hectares, avec près de 7,2 millions de pieds.

La culture du pommier a également connu une augmentation de production estimée à 3% par rapport à l’année précédente, avec un volume de 881,3 mille tonnes. Cela se traduit par un chiffre d’affaires prévisionnel de 4,4 milliards de dirhams, une augmentation de 12,8% par rapport à la campagne précédente.

Cependant, la filière oléicole a connu un léger recul en termes de production, en grande partie en raison d’un déficit hydrique sévère persistant. La production nationale prévisionnelle est estimée à 1,07 million de tonnes, soit une production similaire à celle de la campagne précédente. Malgré cela, le chiffre d’affaires prévisionnel devrait atteindre plus de 7,5 milliards de dirhams, ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à la campagne précédente. Néanmoins, il convient de noter que cette production est en baisse de 44% par rapport à celle de l’automne 2021, en raison de conditions climatiques extrêmement difficiles, notamment la sécheresse, les chocs thermiques et la grêle dans certaines régions, notamment Marrakech-Safi, l’Oriental et Béni Mellal-Khénifra, qui ont enregistré des baisses respectives de -42%, -17% et -10% de la production.

Malgré ces défis, les filières arboricoles au Maroc ont su maintenir des niveaux de production positifs, contribuant ainsi à la croissance du secteur agricole pour la campagne 2022-2023. Ces performances témoignent de la résilience et de la capacité d’adaptation de l’agriculture marocaine face aux conditions climatiques difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.