Huawei et l’UNESCO dévoilent les résultats du projet « Technology-enabled Open Schools for All

0

Lors du Forum International UNESCO-Huawei sur les Plateformes Numériques et les Compétences pour les Enseignants, le ministère de l’Éducation égyptien a officiellement inauguré un Centre National d’Enseignement à distance dédié à la formation continue des enseignants. Cette inauguration marquait la concrétisation du projet « Technology-enabled Open Schools for All » (TeOSS), une initiative conjointe de l’UNESCO et Huawei, déployée en Égypte, au Ghana et en Éthiopie de 2020 à 2023.

Le Dr. Reda Hegazy, Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement Technique, a exprimé sa gratitude envers l’UNESCO et Huawei pour leur soutien, soulignant les succès du projet « Open Schools ». En partenariat avec l’Académie professionnelle des enseignants et le bureau de l’UNESCO au Caire, le programme « Open School » a apporté des avancées significatives dans le secteur éducatif égyptien, renforçant les compétences des enseignants et introduisant des plateformes numériques pour améliorer l’expertise des formateurs égyptiens.

Le projet TeOSS, lancé en Égypte, en Éthiopie et au Ghana, vise à tester des plateformes éducatives numériques, former enseignants et élèves aux outils digitaux, développer des politiques pour l’éducation numérique, et évaluer la possibilité d’un déploiement plus large en Afrique. En Égypte, 300 enseignants ont déjà bénéficié d’une formation digitale, et le nouveau Centre National d’Éducation à Distance vise à renforcer les capacités d’enseignement à distance et d’alphabétisation numérique pour 950 000 éducateurs, de la maternelle au secondaire, particulièrement dans les communautés et régions les moins desservies.

Sobhi Tawil, Directeur de l’Équipe pour l’avenir de l’apprentissage et l’innovation à l’UNESCO, a salué cette collaboration et a souligné l’importance du projet de Huawei pour la création d’Open Schools et le renforcement des compétences en apprentissage numérique. Cette initiative a grandement contribué à l’amélioration de l’éducation en Égypte, en Éthiopie et au Ghana.

Le projet TeOSS, en intégrant l’apprentissage en ligne et en présentiel, vise à garantir la continuité de l’enseignement en cas d’événements imprévus, comme la pandémie de COVID-19, qui a affecté des millions d’élèves en janvier 2022. En plaçant le numérique au cœur de l’éducation, on anticipe et réduit les risques d’interruption de l’apprentissage en cas de circonstances exceptionnelles.

Huawei s’engage à travers ce projet dans le cadre de son initiative à long terme, « TECH4ALL », dédiée à l’inclusion numérique et au développement durable. TECH4ALL s’efforce de répondre à l’Objectif n°4 des Nations Unies : assurer l’accès de tous à une éducation de qualité. Joyce Liu, Directrice du programme TECH4ALL pour l’inclusion numérique chez Huawei, a souligné l’importance de renforcer les compétences numériques des éducateurs pour relever les défis en Égypte et construire un monde numérique plus inclusif et durable.

Le forum a également permis d’explorer les meilleures approches pour développer les plateformes numériques et renforcer les compétences des éducateurs. Il a favorisé le partage de ressources à l’échelle mondiale et la promotion de partenariats en matière d’éducation numérique. L’événement a réuni des ministres et hauts responsables d’Égypte, d’Éthiopie et du Ghana, des représentants de l’UNESCO et de Huawei, ainsi que des experts internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.