Le Maroc condamne le bombardement de l’hôpital « Al Maamadani » à Gaza par Israël

0

 

Le Royaume du Maroc a vivement condamné l’attaque menée par les forces israéliennes contre l’hôpital « Al Maamadani » situé dans la bande de Gaza. Cette attaque, survenue le 17 octobre, a entraîné la perte de nombreuses vies humaines et a laissé de nombreuses personnes blessées, comme l’a annoncé le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Dans un communiqué publié à la suite de l’incident, le ministère des Affaires étrangères du Maroc a réaffirmé son appel en faveur de la protection des civils et a demandé instamment que les civils ne soient pas pris pour cibles dans les conflits armés. La protection des civils est un principe fondamental du droit international humanitaire, et le Maroc exhorte toutes les parties impliquées à respecter ce principe.

Le communiqué a également mis en avant l’implication du Royaume du Maroc dans la présidence du Comité Al-Qods, avec Sa Majesté le roi Mohammed VI à sa tête. Cette implication souligne l’urgence de mobiliser les efforts de la communauté internationale pour mettre fin rapidement aux hostilités, respecter le droit international humanitaire et prévenir toute escalade supplémentaire de la violence dans la région. Il est impératif d’éviter de nouvelles tensions qui pourraient avoir des conséquences dévastatrices pour la population civile et la stabilité régionale.

Le Maroc s’engage ainsi à jouer un rôle actif dans la promotion de la paix et de la sécurité dans la région, et continue de soutenir les efforts visant à résoudre les conflits et à prévenir de nouvelles tragédies humaines. Cette condamnation ferme du bombardement de l’hôpital « Al Maamadani » reflète l’engagement du Maroc en faveur de la paix, de la stabilité et du respect des droits de l’homme dans la région du Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.