Le Maroc devient un pilier de la production automobile de Renault : Nouveau Kardian en vedette

0

Renault a récemment dévoilé son plan de production mondiale en lançant la fabrication du Nouveau Kardian, un SUV compact du segment B, avec des implications significatives pour le secteur automobile. Le modèle est le premier d’une série de huit, révélée lors de l’annonce de l’«International game plan 2027» de la marque Renault à Rio de Janeiro le 25 octobre 2023.

La production du Nouveau Kardian débutera à l’usine de Curitiba, au Brésil, avant de se déployer à l’usine de Casablanca (SOMACA) au Maroc. Cette stratégie est le fruit d’une décision réfléchie visant à tirer parti de la performance du système industriel de Renault. La société compte sur ses 13 sites industriels déjà implantés au cœur des marchés en Amérique Latine, en Turquie, en Afrique du Nord, dans les pays du Golfe, en Inde et en Asie Pacifique pour produire ses futurs véhicules internationaux.

Le Maroc joue un rôle de plus en plus important dans la stratégie de production de Renault, et l’usine SOMACA en est un exemple clé. Le Nouveau Kardian « made in Morocco » sera destiné à la fois au marché local et à l’exportation, et sa commercialisation au Maroc est prévue pour le deuxième semestre 2024.

Luca De Meo, Directeur général de Renault Group, a récemment annoncé que le Maroc deviendra le deuxième pays de production de Renault Group au niveau mondial, représentant 17% des ventes du groupe dans le monde. La capacité de production au Maroc sera également augmentée, avec l’objectif de produire 500 000 véhicules par an d’ici 2025.

Le Nouveau Renault Kardian est plus qu’un simple modèle, il inaugure une toute nouvelle plateforme modulaire et polyvalente de Renault Group. Cette plateforme permettra de développer une grande diversité de modèles pour de nombreux marchés internationaux, au-delà de l’Europe, grâce à son ultra flexibilité. Les clients pourront ainsi choisir parmi différentes carrosseries et silhouettes, offrant une variété de choix sur le marché automobile. Renault s’engage également à rendre son système industriel plus compétitif, flexible, basé sur les nouvelles technologies, et respectueux de l’environnement, en cohérence avec sa stratégie de décarbonation des sites industriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.