Le Maroc dévoile sa nouvelle charte de l’investissement devant le corps diplomatique à Rabat

0

  Le Ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques (MICEPP) a tenu une réunion importante aujourd’hui dans la capitale marocaine, Rabat. L’objectif principal de cette réunion était de présenter la nouvelle charte de l’investissement ainsi que la nouvelle feuille de route du climat des affaires aux représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat et aux organisations internationales engagées dans la coopération et le développement.

Sous le thème « Le Maroc, terre privilégiée des investissements privés, » cet événement a servi de rappel aux atouts du Maroc et aux réformes en cours qui continuent de renforcer sa position en tant que puissance économique régionale et continentale, sous la direction éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

L’événement, qui a rassemblé près de 150 diplomates et représentants des agences de coopération et des bailleurs de fonds, a offert un aperçu détaillé des réformes en cours et des opportunités d’investissement disponibles au Maroc. Parmi les réalisations mises en avant, on peut citer la décentralisation des services liés à l’investissement, une mesure visant à accroître la réactivité et la proximité avec les investisseurs.

La nouvelle charte de l’investissement est considérée par le gouvernement marocain comme un élément clé de sa stratégie de relance économique. Cette stratégie vise particulièrement à stimuler l’investissement privé dans les secteurs productifs, créateurs d’emplois et de valeur ajoutée. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts globaux visant à atteindre les Objectifs de Développement Durable, en incluant la réduction des disparités territoriales, le renforcement de l’autonomisation des femmes, la promotion de l’emploi des jeunes, la lutte contre le changement climatique et l’accélération des investissements dans la transition énergétique.

La présentation de cette nouvelle charte de l’investissement a suscité des débats constructifs et des discussions prometteuses sur les opportunités à venir au Maroc pour les investisseurs étrangers et les partenaires internationaux. Le pays continue ainsi de démontrer son engagement en faveur de la croissance économique durable et de son ouverture aux investissements étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.