Réchauffement Accéléré : 2023, un Bilan Alarmant selon Copernicus

0

Selon les dernières informations du service européen Copernicus, l’année 2023 s’inscrit déjà comme la plus chaude jamais enregistrée dans l’histoire. Le mois de novembre, particulièrement « extraordinaire », a marqué le sixième mois consécutif à battre des records de chaleur. La moyenne de la température mondiale a atteint 14,22°C, dépassant de 0,32°C le record précédent de novembre 2020.

Le réchauffement climatique est alarmant, avec novembre 2023 étant 1,75°C plus chaud que la moyenne pour la période 1850-1900, représentant l’ère pré-industrielle. Les experts du Global Carbon Project soulignent que le seuil critique de 1,5°C de réchauffement pourrait être franchi de manière constante sur plusieurs années dans les sept prochaines années.

L’automne boréal de cette année a établi un nouveau record de chaleur, avec une moyenne de 15,30°C, dépassant largement les moyennes de 0,88°C. Samantha Burgess, cheffe adjointe du service changement climatique de Copernicus, déclare que « 2023 est l’année la plus chaude jamais enregistrée dans l’histoire », marquant six mois et deux saisons de records.

Le directeur du C3S, Carlo Buontempo, a averti que tant que les concentrations de gaz à effet de serre continueront d’augmenter, on peut s’attendre à une augmentation continue de la température, des vagues de chaleur et des sécheresses. Bien que le phénomène climatique cyclique El Niño contribue à la hausse des températures en 2023, il n’a pas encore atteint son apogée.

En novembre 2023, la température à la surface des océans a également atteint un nouveau record, 0,25°C plus élevée que le pic précédent en novembre 2015. Les glaces de l’Arctique et de l’Antarctique continuent de diminuer, enregistrant respectivement le 8e minimum mensuel et le deuxième plus bas niveau pour un mois de novembre.

Les impacts de ce réchauffement sont divers, avec des régions des États-Unis, de l’Asie centrale et de l’est connaissant des sécheresses persistantes, tandis que l’Amérique du Sud fait face à une sécheresse prononcée. En revanche, l’Europe a connu des précipitations importantes suite à la tempête Ciaran.

Ces données soulignent l’urgence d’actions mondiales pour contrer le changement climatique et atténuer ses effets dévastateurs sur notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.