Trêve entre Israël et le Hamas : Élargissement et Enjeux Humanitaires

0

La trêve actuelle entre Israël et le Hamas, prolongée jusqu’à jeudi, marque un tournant crucial avec la libération progressive d’otages israéliens et de prisonniers palestiniens, ainsi que la distribution d’aide humanitaire. Cette extension intervient dans un contexte de crise humanitaire sévère à Gaza, qualifiée de « catastrophique » par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Le Hamas annonce la libération prochaine de plusieurs otages russes à Gaza, contribuant ainsi aux efforts visant à prolonger la trêve. Cette initiative fait suite à la libération de 12 otages mardi soir et à l’acheminement d’aide américaine par avion militaire.

Antonio Guterres exprime son inquiétude face à la situation grave à Gaza, soulignant l’urgence d’un « véritable cessez-le-feu humanitaire ». Il met en lumière le déplacement de 80% de la population de Gaza depuis le début du conflit.

Le Hamas s’engage à libérer d’autres otages et prisonniers sans contrepartie. Cette décision intervient après la libération de Ron Krivoï, un Israélo-Russe, en reconnaissance du « soutien à la cause palestinienne » par le président russe Vladimir Poutine.

L’OCDE exprime ses préoccupations quant à l’impact potentiel du conflit sur l’économie mondiale, révisant à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour cette année.

La trêve, entrant dans son sixième jour, se caractérise par un échange d’otages israéliens contre des prisonniers palestiniens. Le Qatar, médiateur principal, indique que cette prolongation de 48 heures permettra la libération de 20 otages du Hamas et de 60 prisonniers palestiniens supplémentaires. Israël a déjà relâché un groupe de 12 otages mardi, en échange de la libération de 30 Palestiniens.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken, actuellement à Bruxelles, annonce son intention de se rendre en Israël pour contribuer aux efforts visant à prolonger la trêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.