Walid Regragui Maintient le Suspense Autour de Brahim Diaz

0

Le sélectionneur national marocain, Walid Regragui, continue d’alimenter le mystère entourant la participation potentielle de Brahim Diaz à l’équipe nationale lors de la Coupe d’Afrique des Nations en janvier 2024.

Lors d’une récente conférence de presse consacrée aux Lions de l’Atlas, Regragui a abordé divers sujets, mettant en lumière les absences et les nouveaux venus au sein de l’équipe. Cependant, c’est le cas particulier de Brahim Diaz, milieu de terrain talentueux du Real Madrid, qui a attiré l’attention.

Interrogé sur la présence de Brahim Diaz dans la nouvelle liste des Lions de l’Atlas, le coach national a exprimé son intérêt pour le joueur de calibre international. « Brahim Diaz, j’en ai déjà parlé. C’est un bon joueur qui nous intéresse. Les bons joueurs nous intéressent toujours. Dans le moment où, si ça doit se faire, ça se fera. Sinon, ça ne se fera pas, » a déclaré Regragui.

La situation particulière réside dans le choix de Brahim Diaz de représenter le Maroc, bien qu’il soit né à Malaga d’une mère espagnole et d’un père d’origine marocaine. Si Diaz décide de rejoindre le Onze national, il devra participer à la Coupe d’Afrique des Nations en janvier 2024. Cette période coïncide avec des moments cruciaux pour les clubs, qui préfèrent généralement garder leurs joueurs clés pour des matchs importants, tant en championnat qu’en compétitions européennes.

L’intérêt manifesté par Brahim Diaz pour l’équipe du Maroc suscite des réactions mitigées dans la presse espagnole, en particulier à Madrid. La perspective de le voir participer à la CAN inquiète Carlo Ancelotti, l’entraîneur du Real Madrid, qui pourrait perdre un élément clé alors que le club vise haut en Ligue des Champions.

Malgré ces spéculations et les répercussions potentielles sur le Real Madrid, Brahim Diaz a récemment démontré sa qualité sur le terrain. Titulaire lors du match retour de la phase de groupes de la Ligue des champions contre le Sporting Braga, il a ouvert le score en marquant son premier but dans la compétition.

Regragui a souligné l’importance de la conviction totale d’un joueur qui choisit de rejoindre l’équipe nationale. « Si un joueur décide de rejoindre l’équipe du Maroc, je préfère qu’il soit convaincu à 100% qu’il donnera son maximum. Et bien sûr, l’équipe nationale le lui rendra, » a déclaré le sélectionneur, laissant planer le mystère sur la décision finale de Brahim Diaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.